Pneus hiver

Vos pneumatiques doivent vous garantir sécurité, confort et économie. Ils doivent rouler, vous guider, porter la charge et amortir tout en durant le plus longtemps possible. Le choix des pneumatiques doit se faire en fonction de votre type de conduite, de votre véhicule et de la saison. En hiver, lorsque la température passe sous la barre des 7°C, les pneus « toutes saisons » perdent en performance. Les pneus hiver, quant à eux, sont plus efficaces par temps froid : ils possèdent cinq fois plus de lamelles que les pneus « toute saison » ce qui permet une meilleure adhérence des pneus. Les systèmes d’aide à la conduite tels que l’ABS, l’ESP ou encore l’antipatinage ne peuvent pas remplacer l’utilisation des pneus hiver. Au contraire, ces systèmes électroniques sont réglés, avec grande précision, pour un certain niveau d’adhérence des pneus. Ils fonctionnent mieux l’hiver avec des pneus hiver, et par une température supérieure à 7°C avec des pneus “toutes saisons”. Il est impératif de vérifier périodiquement le degré d’usure des pneus. En effet, l’usure et le vieillissement des pneus diminuent l’adhérence, surtout lorsque la route est mouillée et favorisent l’hydroplanage (ou l’aquaplaning = c’est la perte d’adhérence des roues sur une surface mouillée, due à la formation d’une pellicule d’eau entre les pneus et cette surface. Généralement il faut une vitesse relativement importante pour déclencher un aquaplaning). Surveillez, à l’aide d’un témoin d’usure (se trouvant entre les rainures du pneu), la différence entre la profondeur des rainures des 2 pneus arrières et avant qui ne doivent dépasser 5 mm, sinon remplacez les par paire. Vérifiez la pression régulièrement à froid, si possible tous les 15 jours sans oublier la roue de secours. 
Surveillez également régulièrement la pression des pneus.